3 meilleures solutions pour obtenir un crédit chômeur

obtenir un crédit chômeur

Le chômage se présente comme une situation particulièrement difficile à vivre. La personne qui ne possède plus un emploi pour n’importe quelle raison va être confrontée à quelques obstacles financiers pénalisants au quotidien. Dans le cas présent, faire une demande de crédit est possible, mais exige beaucoup d’efforts. Malgré tout, aucune loi n’interdit une souscription à un prêt lorsqu’on est sans emploi. Découvrez les trois meilleures opportunités pour contracter un crédit chômeur.

1. Disposer des bons arguments auprès des institutions financières

Les banques traditionnelles ne donnent pas de chance aux demandeurs de crédit sans revenu stable généralement. Toutefois, avec des arguments pertinents, votre interlocuteur sera tenté à prendre le risque. Si vous venez d’être licencié par exemple, vos droits aux indemnités chômage peuvent servir de mensualité pendant une longue période.

Donc, proposez à votre banquier un prêt avec un délai d’acquittement court pour le convaincre de votre capacité de remboursement jusqu’à la fin de vos droits. Les propositions suivantes permettent également d’obtenir facilement un crédit chômeur, à savoir :

  • l’absence d’un prêt immobilier en cours ;
  • être propriétaire d’un bien immobilier ;
  • être souscripteur d’un produit de placement tel qu’une assurance vie.

Systématiquement, l’usage du financement sera inspecté minutieusement. Toutefois, si le projet concerne un financement pour obtenir à nouveau une source de revenu régulier, votre chance d’obtention du crédit est plus assurée.

2. Recourir à un prêt entre particuliers

Pour obtenir de l’argent facile et rapide, le passage dans un organisme de prêt n’est pas obligatoire. La pratique du prêt entre particuliers semble être populaire en ce moment. Cependant, quelques dispositions doivent être considérées pour éviter les contrariétés de dernières minutes et se mettre en sécurité. On peut citer :

  • l’établissement d’un contrat pour encadrer strictement le crédit dans l’intérêt des deux parties ;
  • le contact direct avec des plateformes certifiées afin de contourner les arnaques en tout genre ;
  • la complétion d’un dossier en bonne et due forme ;
  • l’émission d’une assurance emprunteur.

3. Souscrire à un micro crédit

Le micro crédit cible particulièrement les personnes exclus du système de crédit octroyé par les banques classiques, notamment les chômeurs. Le système vous permet d’emprunter une somme assez minime entre 300 et 300 euros à rembourser pendant un délai de 6 à 36 mois. Cette solution de financement se présente comme un véritable miracle pour tous.

Cela dit, les chômeurs disposent de quelques mesures qui lui sont favorables comme l’absence de frais de dossier, aucune indemnité suite à un remboursement anticipé et surtout pas d’intérêts d’emprunts. L’avantage avec ce type de micro crédit c’est que les justificatifs de revenus sont variables. Malgré cela, l’objet de la demande doit concerner un projet personnel lié à une insertion sociale ou professionnelle.

Enfin, les chômeurs disposent de plusieurs alternatives pour demander un crédit au niveau d’une institution financière. Cette rubrique vous propose les trois meilleures solutions pour y accéder dans les bonnes conditions. Surtout, n’oubliez pas de penser à votre sécurité lorsque vous choisissez une offre alléchante d’octroi de prêt. Ces propositions ont tendance à cacher une arnaque dans la majorité des cas, d’où la nécessité de prendre contact avec des organismes certifiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *