Comment obtenir un crédit entre particuliers ?

Comment obtenir un crédit entre particuliers ?

Envie d’emprunter de l’argent rapidement sans passer par la banque ? La meilleure solution à découvrir et la plus prisée reste le prêt entre particuliers. Cette pratique permet de bénéficier rapidement de l’argent dès qu’on a rempli certaines conditions établies entre les deux parties, l’emprunteur et le prêteur. Comme son nom l’indique, le prêt entre particuliers fait partie des systèmes collaboratifs qui consistent à financer autrement ses projets. Mais comment ça marche ?

Le prêt entre particuliers, une solution pour tous ?

Pour faire face aux aléas de la vie, il arrive que l’on doive emprunter de l’argent auprès d’un proche ou d’un organisme financier. Cette solution s’appelle le crédit entre particuliers, une opération de prêt personnel réalisée entre certaines personnes physiques par le biais d’un organisme privé. Pour en savoir plus sur son mode de fonctionnement, il est conseillé de visiter https://www.credit-aux-particuliers.org/. Ce qui est sûr, c’est qu’il s’agit d’une révolution dans le domaine financier parce que cette offre vient de concurrencer directement les banques institutionnelles grâce à sa position comme alternative crédible.
Le prêt entre particuliers présente une réelle issue de secours lorsque le cercle amical ou familial ne dispose pas le moyen nécessaire pour répondre à ses véritables besoins. Ce crédit collaboratif est particulièrement indiqué aux individus ne faisant pas confiance aux banques. Pour être éligible à cette prestation, il faut être une personne physique majeure et qui possède une adresse fiscale. Rapide à obtenir, l’emprunteur doit simplement remplir des formalités afin d’obtenir une réponse de principe. Si toutes les informations personnelles fournies sont pertinentes, la somme demandée sera versée sur son compte dans un délai de 48 h.

Le prêt entre particuliers : les personnes éligibles à cette offre

L’autre point à soulever concernant le prêt entre particuliers repose sur ses conditions d’obtention que l’on trouve assez souples. C’est la raison pour laquelle ce genre de prêt financier est adapté aux personnes ne remplissant pas certaines conditions pour solliciter un crédit bancaire. Cette prestation peut également convenir au jeune entrepreneur qui ne possède pas de garanties solides pour concrétiser leur projet.
Les personnes inscrites au Fichier des Incidents de Remboursement de Crédits aux particuliers (FICP) ou au Fichier Central des Chèques (FCC) sont également solvables à cette offre entre particuliers. Ce profil d’emprunteurs se retrouve privé de toute possibilité de solliciter un prêt à la consommation auprès d’une banque. Par ailleurs, ce prêt sans banque s’adresse à l’emprunteur qui a envie tout simplement de sortir du système bancaire classique.

Les différentes formalités à suivre

Le prêt entre particuliers d’un montant supérieur ou égal à 760 € doit être déclaré aux impôts. En effet, la législation impose aux prêteurs comme aux emprunteurs de déclarer à l’administration fiscale tout contrat dépassant ce montant. Aussi, il faut noter que ce type de prêt est régi de la manière qu’un crédit bancaire. L’établissement d’un contrat entre l’emprunteur et le prêteur privé est obligatoire. Ceci peut prendre forme :

  • Soit d’un contrat de prêt via le formulaire n° 2062, à signer par l’emprunteur et le prêteur, qui vont conserver chacun un exemplaire ;
  • Soit d’une reconnaissance de dette que l’emprunteur doit rédiger, dater et signer. Un original doit être remis au prêter, un autre pour le service des impôts, et une copie pour l’emprunteur.

À noter que le contrat de prêt entre particuliers doit mentionner les noms, prénoms et adresses complètes des deux parties ainsi que les conditions du prêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *